livre "Temples de la Saintonge Maritime"

"Temples de la Saintonge Maritime : Une histoire mouvementée"

par Robert MARTEL, Danièle et Jean RIGOLLET

Préface de Nicolas Champ

Témoins de l’histoire de la Saintonge, les temples suscitent l’intérêt des saintongeais et des touristes.

Les auteurs de ce livre ont choisi de présenter les 9 temples « des Iles de Saintonge » : La Tremblade, Arvert, Chaillevette, St Pierre d’Oléron, Marennes,... Ils reviennent sur leur architecture, leur histoire, leur participation au développement des villes...
Ces pierres vibrent encore de la vie trépidante de saintongeais sauniers, marins etc… gagnés aux idées nouvelles. Elles reflètent l’élan libérateur de leur spiritualité.

Un ouvrage qui permet de (re)découvrir les temples de la Saintonge et leur histoire.
Une iconographie inédite montrant les temples dès leur construction jusqu’à aujourd’hui


Le premier beau-livre sur les temples de la Saintonge

extraits de la préface du livre par Nicolas Champ, maître de conférences d’histoire contemporaine à l’Université Bordeaux Montaigne :

J’aime ce petit temple, avec ses braves gens,
Huguenots, fiers et doux qui, des centaines d’ans,
De père en fils, ont l’air d’être toujours les mêmes,
Et qui, bien qu’étrangers, venant de points extrêmes,
Mais se reconnaissant frères par la piété,
S’embrassent, puis s’en vont tous du même côté.
(…)
Vous naissez sur ces rocs, ô cœurs vaillants et droits, 
Vous qui doublez les caps, les îles, les détroits,
Sans que jamais la foi qui vous soutient se brise.
Fidèles au vieux banc de la petite église,
Fidèles au vieux toit, fidèles au vieux port,
Le pays reste en vous pieux jusqu’à la mort.

"Ces vers, oubliés, sont dus à la plume de Georges Boutelleau (1846-1916) aujourd’hui moins connu pour ses activités littéraires que par celles de son fils, Jacques Chardonne, peintre du Bonheur de Barbezieux. Pourtant, sur le même ton empreint d’empathie que Pierre Loti dans son Roman d’un enfant, ils témoignent de l’attachement historique et sentimental des protestants de Saintonge pour leurs temples, visibles de tous et symboliques de leur foi...

... l’actuelle paroisse des Îles de Saintonge, de part et d’autre de la Seudre, correspond à l’unique territoire de la côte Atlantique où les protestants pouvaient encore dépasser en nombre les catholiques au début du xxe siècle. L’afflux de nouvelles populations liées à l’essor du tourisme balnéaire changea, par la suite, la donne. Cela n’empêche nullement que cette présence de temples, à l’instar des cimetières familiaux, participe de cette « ponctuation protestante du paysage » (J.-Y. Durand) qui fait l’originalité de la presqu’île d’Arvert et des bords de la Seudre.

... Si des temples édifiés au XVIe au XVIIe siècles, il ne reste plus de traces, leur histoire peut néanmoins être reconstituée et leur mémoire fut parfois réactivée, mobilisée pour justifier la naissance de nouveaux lieux de culte..."

à commander auprès de la MHPC : onglet contact

Maison de l'Histoire du Protestantisme Charentai Arvert 17530